Notre appel

Au gouvernement congolais

• Mettre en place une commission d’enquête indépendante demandée par les Nations Unies afin d’enquêter sur la situation des droits humains des quatre dernières années
• Élaborer une politique nationale des droits humains et voter une législation pour protéger les défenseurs des droits humains
• Condamner systématiquement et publiquement toute violation avérée des droits humains et engager des poursuites contre les auteurs présumés pour mettre fin à l’impunité
• Former les agents de la force publique sur les normes internationales en matière des droits humains
• Prendre des mesures concrètes contre la pratique de la torture
• Encourager le travail des organisations de la société civile pour les droits humains.

A la communauté internationale

• Inscrire la République du Congo dans les priorités des politiques africaines sur les droits humains et demander aux autorités congolaises des améliorations concrètes sur leur situation
• Mettre en place une mission internationale d’observation des élections au Congo et institutionnaliser un mécanisme onusien de surveillance des droits humains
• Assurer que l’aide au développement accordée au Gouvernement congolais privilégie le soutien au respect des droits
humains et le bien-être des populations
• Soutenir les organisations de la société civile ainsi que les autorités congolaises dans les actions visant la promotion et la protection des droits humains

Objectifs et déroulement

«Pour les droits humains au Congo !» est une campagne de sensibilisation et de plaidoyer pour prévenir des éventuelles atteintes aux droits humains en République du Congo lors de la prochaine élection présidentielle prévue en 2021. Quatre objectifs sont visés :

  • A . Témoigner des exactions commises lors de la précédente période électorale 2015-2016.
  • B . Sensibiliser le grand public ainsi que les décideurs au Congo, en France et en Europe à la situation des droits humains dans le pays.
  • C . Garantir la mobilisation citoyenne à l’approche de l’élection présidentielle de 2021.
  • D . Améliorer le respect des droits d’association, d’information et de mobilisation de la société civile.

La campagne « Pour les droits humains au Congo ! » se déroule tout au long des années 2020 et 2021 au Congo et en Europe en amont des élections de 2021. A cette occasion, plusieurs « web conférences-débat » sont organisées pour le grand public, ainsi que des rencontres institutionnelles et d’autres événements associés. Lors des conférences-débat, des extraits du documentaire « Se taire ou mourir » sont projetés, accompagnés par les témoignages du réalisateur et d’activistes congolais pour les droits humains.

Le documentaire « Se taire ou mourir »

Se taire ou mourir est un documentaire de 2019 sur la situation des droits humains en République du Congo. Bien qu’il traite les violations des droits humains de manière générale, le documentaire se focalise surtout sur événements encourus durant les processus électoraux de 2015-2016.

Le financeur

Le National Endowment for Democracy (NED) (www.ned.org) est une fondation américaine privée à but non lucratif qui s’engage pour la croissance et le renforcement des institutions démocratiques dans le monde. Le NED subventionne les projets de groupes non gouvernementaux, qui œuvrent pour des objectifs démocratiques à travers le monde. En plus des subventions, le NED est aussi un centre de recherche sur les sujets autour de la démocratie et d’échange pour les activistes, praticiens et chercheurs.

Les organisations impliquées dans la campagne

Initiateurs et coordinateurs

L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) (www.ocdh-congobrazza.org), est une organisation non gouvernementale basée à Brazzaville de promotion, de défense et de protection des droits humains en République du Congo (ocdh-brazza.org). L’OCDH mène des enquêtes de terrain, assiste les victimes et/ou les proches des victimes dans leurs démarches pour obtenir justice et il mène des campagnes de plaidoyer actif auprès des institutions étatiques et des organisations régionales et internationales.

Agir ensemble pour les droits humains (https://agir-ensemble-droits-humains.org) est une ONG française basée à Lyon engagée pour la promotion des droits humains au niveau international. Agir ensemble apporte un soutien technique et financier à des organisations locales s’engageant en faveur de la défense des droits humains. Un partenariat égal-à-égal est au cœur de son mandat. Agir ensemble propose également un appui individuel à des militant.e.s menacé.e.s en raison de leur engagement en faveur du respect des droits humains à travers un Fonds d’urgence.

Partenaires associés

La Coalition Tournons La Page Congo (TLP Congo) (www.tournonslapage.org) fédère une dizaine de mouvements d’Églises et d’ONG laïques qui s’engagent pour l’alternance démocratique. Elle fait partie du Mouvement Tournons La Page, actif dans 10 pays africains (Burundi, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Niger, RDC, Tchad, Togo et Guinée) et composé de plus de 200 structures.

Tournons la page Congo

Le Collectif Ras-Le-Bol (www.facebook.com/RasleBolCongo) est un mouvement citoyen pacifique et non-violent congolais qui milite pour le progrès social par l’éveil de la conscience citoyenne des jeunes.


Le Collectif Sassoufit (www.sassoufit.org) a mené la campagne contre le changement de la Constitution du 20 janvier 2002. Il s’engage pour la mobilisation citoyenne, digitale et médiatique, à l’échelle mondiale pour sensibiliser les Congolais et les différentes institutions internationales sur l’illégalité du changement de la constitution.

Cinema for Peace and Democracy (www.cinemaforpeaceanddemocracy.org) est une société indépendante de production cinématographique et audiovisuelle créée par le journaliste réalisateur Aunel Arneth. Depuis 2016, elle produit des documentaires et des fictions. Sa ligne éditoriale documentaire est consacrée aux droits humains et à l’histoire de l’Afrique. Cinema for Peace and Democracy est soutenue par Le National Endowment for Democracy (NED) depuis 2016.

La Plateforme des ONG des droits de l’Homme et de la démocratie (PDHD) fédère une vingtaine d’organisations congolaises de défense des droits humains. Elle a pour objectif de promouvoir les droits civils et politiques, l’État de droit et la démocratie et de favoriser le renforcement des capacités des organisations membres.

Les associations partenaires en France et en Europe

Le mouvement Tournons la Page (www.tournonslapage.org/fr) , créé en 2014, est une campagne internationale pour la promotion de l’alternance démocratique en Afrique, active dans 10 pays africains (Burundi, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Niger, RDC, Tchad, Togo et Guinée), composée par plus de 200 structures et soutenue par des associations européennes.

Le Réseau européen pour l’Afrique centrale (EurAc) (www.eurac-network.org/fr) rassemble des organisations membres issues de la société civile de différents pays européens. Ces organisations travaillent sur et dans la région des Grands lacs. Elles soutiennent des organisations de la société civile au Burundi, en République démocratique du Congo (RDC) et au Rwanda dans leurs efforts de promotion de la paix, de la défense des droits humains et du développement.

L’Association Survie (www.survie.org) créée en 1984 dénonce toutes les formes d’intervention néocoloniale française en Afrique et milite pour une refonte réelle de la politique étrangère de la France en Afrique. Elle compte plus de 1300 adhérent-e-s et une vingtaine de groupes et relais locaux dans toute la France.

@AEDHmonde

Partagez la campagne sur :

Facebook – Twitter – LinkedIn Email